CARNOËT, LA VALLEE DES 1000 SAINTS

FaceBook  Twitter  Mail

 DSC0089 copie

 

Au Pays de l'Alliance, que peut nous proposer la Bretagne du Centre, gardienne authentique de son passé, à part restaurer l’essentiel, le coeur des êtres et des choses ?

 

Ainsi va cette Colline de Carnoët (22160) à 230 m, et ses vallées alentours sur 40 ha redevenus sacrés, dominant l’église pittoresque de Saint Gildas (16°-18°s), et dont la mission nouvelle est d’accueillir à terme 1000 statues représentant les Saints évangélisateurs bretons. Rien de moins à la limite des Côtes-d’Armor et du Finistère, pas loin de la Forêt légendaire de Huëlgoat.

 

 

 

Depuis 2009, une centaine de sculptures en granit s’est dressée pour apporter leur témoignage interrogateur. Karnoed (Carnoët en breton) ne signifie-t-il pas « ensemble de pierres » ?

 

Et CARNOET : K - R - N - T : Khaf - Resch - Noun - Tav : כ ר נ ת : la transformation finale du principe de la tradition, ou sa transformation jusqu’à sa résurrection. Dont acte.

 

  DSC0110 copie

 

Ce projet régional grandiose, spirituel et touristique, fut initié entre autres par Philippe ABJEAN, un visionnaire qui n’en n’est pas à son premier coup d’éclat, puisqu’il relança le circuit de randonnées du Tro Breizh en 1994.

 

Si la foi déplace les montagnes, impossible n’est pas breton, pourrait-on dire, à l’image du défi bourguignon de la construction du Château de Guédelon (89). Le tourisme à succès entraîne le moteur du développement, à condition de montrer le sens de l’histoire, et somme toute, de notre humaine condition.

 

 

 

Les explications ne manquent pas là pêle-mêle pour discerner le sens de ce grand palimpseste rocheux, celtique, druidique, monacal et chrétien. Fièvre millénariste, la roue cyclique du Triskell de l’âme celte, le besoin de recréer les archétypes pour la postérité, etc.

 

Effectivement, le nombre de CARNOËT n’est-il pas 4 / 31, soit la construction par l’expression (3) de soi (1) ?

 

On remarquera le côté Ile de Pâques du site, vitrine d’art brut et naïf, et l’atmosphère dans certains coins digne des tableaux du peintre métaphysique Giorgio DE CHIRICO, ou d’un Bestiaire de l’Apocalypse.

 

  DSC0125 copie

 

Et le « dieu du lieu » ? Que nenni, ne le cherchez pas ici, car il est en vous. Rien de moins de que le besoin et de désir irrésistible d’engendrer un vrai lieu magique, ce que le monde moderne n’est plus en mesure de faire. Après Disneyland et le Parc Astérix, le temps du retour aux origines. Nous, nous passerons, mais ces Saints-là resteront.

 

Et quant à leur Evangile, gravé dans le menhir, à nous de le réinventer dans notre propre Code. Car, voyez-vous, comme les artistes ont leur liberté de création et d’emplacement de leurs statues, le schéma directeur de l’ensemble du projet ne sera visible qu’à long terme.

 

 

 

Au cours du 3° Millénaire, cette couche de l’inconscient collectif sera dévoilée avec sa propre logique. En attendant, faites connaissance avec les Veilleurs de la Colline, ce petit peuple fièrement symbolique en devenir, prémices de l’ère du Verseau, du souffle de la liberté des croyances, et de la renaissance annoncée du Christianisme.

 

Et croyez-moi, l’hiver n’est pas la saison la plus défavorable pour capter la guidance des cieux, par leurs jeux d’ombres et de lumières. Le reste appartient à l’inspiration enracinée dans la terre d’humilité, source de la vérité qui passe.

 

  DSC0120 copie

 

Au nom de l’Alliance avec Qui vous voulez…

 

 DSC0050 copie

 

© Eric LE NOUVEL

Web Analytics