INTRODUCTION : LA FRANCE, TERRE SAINTE ?

FaceBook  Twitter  Mail

A. LA GEOGRAPHIE SACREE DE LA FRANCE ETERNELLE

Hexagone(copyright Jean PHAURE)

 La France a toujours fait rêver, Terre sacrée des Druides, devenue gallo-romaine, puis enrichie de la Nouvelle Alliance, grâce à « Marie » (selon la tradition des Saintes-Maries-de-la-Mer), et au baptême de Clovis. Une nouvelle Terre Sainte (a) ?

Louis VII consacre le Royaume de France à Notre-Dame au XIII° siècle. Louis XIII fit de même en 1638 en affirmant sa consécration à la Vierge Marie, confirmant là le rôle dévolu à la « Fille aînée de l'Eglise. » Notre Géographie sacrée en témoigne.

462px Rêve de couleurs 102(Wikipédia)

Il existe aujourd'hui 96 Cathédrales en titre. 162 monuments historiques, toujours debout, ont possédé ce titre au cours des mille ans passés. Beaucoup, comme les abbayes et les églises furent construites sur d'anciens lieux de culte celtes et romains, telle par exemple la Cathédrale de Chartres édifiée sur un ancien site druidique.

Michel Christian SOULIER (b) a réfléchi sur la résonance spirituelle et vibratoire de ce réseau exceptionnel de cathédrales unies par la prière, la musique, les chants. Il a réussi à dessiner une rosace en reliant 60 Cathédrales, faisant écho à la Rose des façades, et témoignant d'une mission et d'un ordre supérieurs gravés dans le degré divin de l'Ame collective.

CarteRose(copyright MS SOULIER)

D'autre part, selon Jean PHAURE, les 13 Cathédrales édifiées au Nord de la France sont dédiées à « Marie » - souvent d'ailleurs à l'origine à Marie-Madeleine, et renvoient aux Constellations de la Vierge, et périphériques.

« (…) nous avons là le reflet fidèle des étoiles alpha à sigma de la Vierge par l'implantation des sept  cathédrales Notre-Dame : Paris, Senlis, Beauvais, Amiens, Noyon, Laon, et Reims.

Cathédrales(copyright Jean PHAURE)

A ces huit Notre-Dame de la Vierge, il convient d'ajouter les Notre-Dame périphériques correspondant aux constellations voisines de la Vierge : Chartres est l'étoile Arcturus, alpha du Bouvier, le Gardien de l'Ourse ; Rouen et Evreux correspondent fort bien aux deux étoiles de la Balance ; et Bayeux et Sées à deux étoiles du Serpent.

Nous avons là treize (Nombre de la Vierge) Notre-Dame, et avec elles les cathédrales majeures de la France capétienne, élevées du 12° au 15° siècle selon, semble-t-il un plan bien déterminé de géographie sacrée. » (c)

D'autre part, plus de 200 Vierges noires romanes (11°-13° siècles) particularisent certains sanctuaires, et nous ramènent à la racine sacrée matricielle. Marie-Madeleine a son culte à la Sainte Baume (83-Var).

411px Vierge noire de Moulins zoom(Wikipédia)

Rappelons, néanmoins que c'est le peuple, gardien de son sol, qui développa le culte marial et l'imposa à l'Eglise. Il s'agit bien là de la force et de l'expression profonde du Principe Féminin de Vie.

Rappelons aussi que Louis XVI consacra la France au culte du Sacré-Coeur de Jésus en 1792. La Basilique de Montmartre en est le témoignage avec Paray-le-Monial (71). La France se doit de rayonner en Tiphéreth.

Toutes ces traces d'Alliance, ces « coutures divines » (c) ne sont pas des certitudes ; leur rôle n'est que paradigme et croyance dans notre dimension sacrée, pour une espérance en Dieu et en l'homme.

Comme les pyramides d'Egypte, cette architecture invisible correspond à un ordre céleste originel recréé sur terre. Nous voulons aussi trouver notre place dans l'univers, et pourquoi pas, la reconnaissance des dieux ?

 DSC0720

B. DU ROYAUME D'ISRAEL AU ROYAUME DE FRANCE

 

Aussi, pourquoi ne pas assimiler aussi le Royaume de France au Royaume de Juda ?

L'Ordre du Temple contribua à notre Age d'Or des 10°- 12° siècles, relevant d'un plan cosmique, et les Croisades nous lièrent pour toujours à Jérusalem, jonction entre la Première et la Seconde Alliance. Quant au Graal, symbole du sang réal et royal, son enjeu final reste davidique.

Rappelons pour mémoire ces quelques vérités méconnues mais incontournables :

«  Le 1° Janvier 1963, Fête de la Circoncision de Notre-Seigneur, le Général de GAULLE ne pensait sans doute pas à ses ancêtres les juifs KOLB, (…) Il était également douteux qu'à Louveciennes le Comte de Paris pensa à la juive PIERLONI de qui descendent les Bourbons par Jeanne d'ALBRET, (…) ni que la Comtesse de Paris pensât à la juive PEREIRA dont elle descend, elle aussi, par les BRAGANCE (…) A côté de ces illustres personnages, gloire de la consécration du prépuce, le Chef de l'Etat d'Israël, BEN ZVI, faisait piètre figure. Il faisait surtout figure de trouble-fête, car il pouvait dire à chacun d'eux : « Souviens-toi ! » (…)

545px Coat of Arms of Jeanne d'Arc.svg496px 2eDB insigne

 

 

 

 

 

 

                (Wikipédia)                                                                                                                                                                                                                   (Wikipédia)                                                                                                                                                                                                                                                                 

Pourtant, je suis moins juive que mon cousin le Comte de Paris, qui l'est par trois fois : par les Habsbourg, par les Médicis, et par les Bourbons, car les Bourbons sont juifs par les PIERLONI.(…)

L'anti-Pape Anaclet II PIERLONI ou PIERLONE, juif, eut une nièce qui épousa un roi de Sicile, et dont descend Jeanne d'ALBRET, mère d'Henri IV. Et Henri IV épousa une Médicis, qui descendait d'une ALVAREZ DE TOLEDO, juive. Et Louis XIII épousa Anne d'Autriche, et Louis XIV épousa Marie-Thérèse d'Espagne, toutes deux descendantes de Ferdinand le Catholique, qui avait pour mère une HENRIQUEZ, juive. (…)

Louis XIV ne se doutait pas qu'en épousant Marie-Thérèse, il épousait une Rébecca. Et Marie-Thérèse ne se doutait pas, en épousant le Roi Soleil, qu'elle épousait le Roi Salomon. » (d) etc..

 DSC0730 copie

Cette généalogie soigneusement cachée par les uns et par les autres depuis des générations donne le vertige. Pour résumer, d'où vient réellement le fameux nez des Bourbons ? Et que dire de l'orientation mystérieuse vers Jérusalem du Château de Versailles ?

Bien entendu, la croyance aura toujours tendance à en rajouter. Mais pourquoi ? Le sujet demeure sensible.

« La France est la nouvelle Terre Promise, et le Lieu des Théophanies ultimes...la dernière Terre Sainte de ce cycle d'humanité, et le Christ en est le vrai Roi... (a) Elle est le peuple élu du Nouveau Testament et a pour but de continuer la gloire d'Israël à travers son anesthésie présente. » (e)

En référence à la prophétie du prophète Obadia (1, 20-21), nommant la France (TSARFAT) dans le cadre de l'exil et de la délivrance, la tradition hassidique et kabbalistique nous accorde une attention particulière. Et notons que les Tsarfatim étaient au Moyen Age les Juifs du Nord du Royaume de France.

Saint Michel - Sar Mikhaël - Qui est comme Dieu ? est à la fois le protecteur du Royaume d'Israël et du Royaume de France, symbolisant l'alliance invisible entre la Loi du Père et la Loi de la Mère et du Fils.

500px Cross Pattee red.svg(Wikipédia)

Car si les Enfants d'Israël refoulèrent leur origine cananéenne et égyptienne et le culte à leurs propres divinités féminines dans le creuset de la Loi du Père, les Templiers récupérèrent l'axe d'Isis et du Féminin sacré et initiatique dans le culte à Marie-Madeleine, considérée l'épouse de Yeschouah, et figure spirituelle co-créatrice.

Et ce n'est pas tout : « Le 70° Roi est à venir, et il ne sera pas uniquement le Roi de France. (...) Nous retrouvons là le septénaire sacré, 70 comme les 70 de la postérité de Jacob, des « anciens » en Israël, des disciples de Jésus ou des nations issues des fils de Noé." (e)

Tout un courant prophétique souterrain existe, croyant au retour du Roi et du Christ-Roi, dans la lignée sacerdotale de Melki-Tsédek, en passant par une phase d'involution, la parodie du Grand Monarque (dans la lignée de Philippe le Bel, Louis XIV, Napoléon, etc.), et de l'Antéchrist.

En effet, l'apocalypse, comme la résurrection, font partie du mouvement cyclique naturel de la vie et des civilisations. Le bon Roi Saint-Louis fit brûler publiquement le Talmud au 13° siècle. Il revint au 16° siècle, imprimé à Venise en réédition complète...

 DSC0162

Le Retour du Roi, un thème cher à JRR TOLKIEN dans Le Seigneur des Anneaux, et qui serait aussi, selon l'universitaire Yona DUREAU, l'interprétation hébraïque du Graal, dans le sens du retour à l'ordre des Principes. Mais pour quand en France et en Europe ?

Le Cycle du Lys (f) donnerait quelques éléments de réponse :

«  Le cycle royal terrestre a duré 1296 ans, soit 6 x 216 ans, repérons-en le milieu :

496 -------------------------(1144)------------------------- 1792

                  + 648                                 +648

Si nous rajoutons une phase de retrait de 216 ans, comme cycle royal céleste, nous arrivons à 1292 + 216 = 2008, comme étape de purification. »

 640px Louvre at dusk(Wikipédia)

Rappelons que l'élection présidentielle de 2007 vit le duel entre Nicolas SARKOZY et Ségolène (dite) ROYAL (sic) et « de gauche », annonçant peut-être ainsi la future parodie du Grand Monarque, tel François MITTERAND en son temps, par son oeuvre maçonnique, en achevant le Grand Louvre par la Pyramide, et en érigeant la Très Grande Bibliothèque, la Grande Arche, etc.

Comme on le sait, le premier l'emporta. Mais qui est-il exactement ? Issu de la noblesse hongroise par son père de NAGY BOCSA, et d'origine sépharade grecque par sa mère. Tout ceci a valeur de symbole pour l'intéressé, né le 28/1/55, au chemin de vie est 4/22,  dont ce maître-Nombre le confirma dans son destin d'exception, d'avocat d'affaires devenu Président de la République.

Notons aussi que la kabbale de son nom SARKOZY = SAR KZ = Sar Khaf-Zayin :  כ ז l'Ange de la Force de l'Epée, ce qui d'ailleurs correspond bien à son blason familial (un loup avec un cimeterre !).

armoiries sarkozy(Blason NAGY BOCSA - Wikipédia)

La section de la Torah qui lui correspond est Beschallah, soit la traversée de la mer Rouge et la Manne, épisodes que l'on interprétera politiquement comme on voudra dans son mandat...

N'importe, ce qui reste, c'est ce rendez-vous particulier, mathématique et symbolique dans la trame chronologique de notre histoire, qui nous enseigne aussi, comme nous le verrons par la suite, la filiation entre la Royauté hongroise et la Royauté française via la Croix de Lorraine.

Et d'ailleurs, revenons à nos moutons, ceux de Jeanne d'Arc, avec la projection future du Cycle du Lys.

Si nous rajoutons un autre cycle d'exil de 216 ans, nous arrivons à 2008 + 216 = 2224, soit 5984 dans le calendrier hébraïque. Soit que 16 années avant 6000 = 2240, clôturant le sixième millénaire juif commencé en 1240 de l'ère chrétienne.

Il y aurait même une marge de 40 ans, si l’on se réfère au Zohar, section Toldot (T.2, p.67 - Ed.Verdier) : « Si la Rédemption est censée avoir lieu au début du Sixième millénaire, et si quarante ans après, les justes commencent à ressusciter, cela donne 1280 comme le début de la résurrection. » Donc mille ans après, le Septième millénaire, par extension vers 2240-2280.

614px Arcoiris high contrasted and filtered(Wikipédia)

C. LE SEPTIEME MILLENAIRE

Il est annoncé que le septième Millénaire suivant fera le grand Shabbat, le temps de repos pour toutes les créatures, pour l'année du Jubilé.

« Le Talmud dans le traité Sanhédrin, page 97a, fait un enseignement sur l'analogie entre les six jours de la Création et les six millénaires de l'Histoire. Cette analogie nous permet d'associer le sixième jour, jour de la création de l'homme, au sixième millénaire, le nôtre, qui a commencé en 1240 et qui est le millénaire de l'humanisme (Cimabuë, le premier peintre de la pré-Renaissance est né en 1240 !).

Dans l'analogie jour-millénaire, (...) nous nous trouvons dans l'après-midi du sixième jour, du sixième millénaire. Le peuple juif est de nouveau dans l'Histoire et il attend les femmes pour qu'elles prennent leurs places auprès des hommes pour les aider à préparer le Shabbat de l'Histoire, le septième millénaire, temps de la Paix universelle. » (g)

SHIN(copyright Frank LALOU)

Le symbole annoncé de l'époque messianique est la Lettre SHIN à 4 branches, comme codé dans le « Cantique des Cantiques qui est de Salomon », à savoir à savoir les quatre Shin de « SHir HaSHirim ASHer Li SHlomo. »

D'autres grilles de lecture apportent un ensemble de dates à retenir pour anticiper le retour du Roi, en passant par son simulacre et l'AntéChrist, via les tribulations purificatrices de Gog et de Magog, avant d’accéder à un nouvel Age de Paix.

Prenons l'année de l'exécution par le feu de Jacques de MOLAY, Grand Maître des Templiers, en 1314. En référence au Cycle précité du Lys : 1792 - 1314 = 478. Puis, additionnons 1792 + 478 = 2270.

De plus, Jeanne D'Arc, brûlée en 1431 et ressuscitée par son culte en 1929 pour cristalliser le combat nationaliste contre l'Allemagne ; soit 1929 - 1431 = 498 ans. Si nous rajoutons 1792 + 498 = 2290.

 Shin quatre

Par ces deux célèbres bûchers, n'y a-t-il pas là le signe divin mystérieux : « Dieu est Feu » ?

Nous obtenons alors le faisceau chronologique suivant : 2224, 2240, 2270, 2280 et 2290, étalé sur une période de 66 ans. Et faisant écho à l'Ere du Verseau annoncée par Paul LE COUR vers 2160 comme étape du Zodiaque précessionnel ?

La tradition ésotérique juive et chrétienne parlent bien d'un même temps spirituel, le septième millénaire et ce qui s'ensuit, le retour du Messie ou du Christ-Roi.

Cela passerait par le Retour du 70° Roi par la France sur un territoire européen recentré, à l'image d'un nouveau Charlemagne revenant comme l'annonce le Roman du Graal, avec le Roi Arthur et la destinée d'Excalibur. Un mythe en cachant un autre, en somme.

Charlemagne by Durer

Tout ceci sur un fond d'ombre et lumière, dans la lutte entre les courants de l'initiation et de la contre-initiation, entre involution et évolution. A l'image des Templiers face à Philippe le Bel. Leur puissant égrégore spirituel fonctionne toujours et protège TSARFAT, le Royaume, comme tous les monastères et églises en activité.

La France a depuis longtemps vocation, ou prétention, à afficher un modèle de civilisation, un temps d'ailleurs face aux USA, et chacun doit d'ailleurs beaucoup à l'autre. Qu'en sera-t-il dans le futur mondialisé ?

Quand TSARFAT est en danger, elle sait puiser dans son histoire les ressources symboliques et énergétiques nécessaires, telle en témoigne la Croix de Lorraine.

800px Croix de Lorraine Colombey 1

Symbole de la France libre, celle-ci figurait dans le blason des Ducs d'Anjou devenus Ducs de Lorraine en 1431. Elle fut introduite par la Maison royale de Hongrie, qui la tenait du Pape depuis l'an 1001, dans son union avec la Maison d'Anjou au 13° siècle. Et à l'origine, cette Croix dite patriarcale rappelait le Golgotha, et à ce titre devint signe de la Chevalerie et des Croisades.

Mais il existe une autre forme de « paix » donnée par le feu nucléaire, ou la mort progressive de la nature. Deux guerres mondiales sont prophétiquement annoncées en Gog et Magog, aux Proche et Moyen-Orients, et avec l'Asie et la Russie, bien avant le Septième millénaire hébraïque (2240-2280), et les nouveaux temps (2160-2290 ?).

Qui vivra, verra...Au moins, vous êtes un peu au courant sur Celui qui doit venir, etc.

Quant au destin d'Israël, il restera secret. N'est-il pas dit dans le Zohar que « la Semence d'Israël vient du Septième Ciel. » A quand un retour des Bnei Israël, des Fils d'Israël, vers Arqâ ? Le jour où un vaisseau spatial quittera la terre pour habiter une lointaine planète, soyez-en sûr, ils seront de la partie. Comme Christophe COLOMB en son temps, porteur d'une espérance messianique. 

600px PSG 40 ans.svg

(Wikipédia)

Enfin, pour ceux qui douteraient encore de l'intérêt du sujet royal, rappelons la charge et l'enjeu du Logo du club national de football, le PSG : rien de moins que le berceau de Louis XVI à Saint-Germain-en-Laye, son célèbre lieu d'entraînement ! Dirigé au départ (1973) par Daniel HECHTER, le Club fut d'ailleurs racheté, comme on sait bien en 2011 par le Qatar, monarchie pétrolière du Golfe.

P-S-G : Phé-Shin-Guimel :  פ ש ג  : parole + feu + désert = la transmission durable du Verbe (ou du Symbole).

QATAR : Q-T-R : Qof - Tav - Reisch : ק ת ר : la religion comme principe total (et intégriste de société ; quitte à financer un temps les islamistes pour avoir la paix.)

Comme quoi, tous ceux qui se ressemblent un tant soit peu, même de très loin, s'assemblent.

  DSC0204

D. L'ATHANOR HEXAGONAL DES TRADITIONS

 René GUENON (1186-1951), Chantre de la Grande Tradition primordiale, auteur entre autres du Roi du Monde, créa un courant de pensée original ramenant aux fondements de l'ésotérisme chrétien. L'un de ses disciples, Jean ROBIN (a) nous en offre une synthèse, dans une perspective eschatologique et abrahamique, pour le sol français.

« Si les trois traditions abrahamiques, fer de lance de l'eschatologie correspondent à terme au ternaire axial (le judaïsme au Razès, le christianisme à la Provence et l'islam au Dauphiné), logiquement, les quatre autres traditions qui complètent le septénaire des formes actuellement vivantes, doivent trouver place sur nos quatre hauts lieux. Logiquement encore, nous assignerons à l'hindouisme, la forme la plus proche de la tradition primordiale, la première pierre, c'est-à-dire Alésia.

A la seconde, Chartres, il paraît adéquat d'identifier le bouddhisme, issu comme l'on sait de l'hindouisme, et dont Guénon a souligné l'analogie qu'offrait Maïa, la Mère du Bouddha, et Maria, la « Vierge qui doit enfanter », vénérée à Chartres depuis des temps immémoriaux.

A Lourdes, nous situerons la tradition chinoise dont la Kouan-yin, la « Déesse du fond des mers », ressemble sous le rapport de la « primordialité » ontologique à l'Immaculée Conception, archétype incréé de Marie.

Au Mont-Saint-Michel, enfin, évocateur de dualité avec le combat de l'Archange contre le Dragon, et qui clôt un cycle inauguré par l'Alésia dévolue à l'hindouisme, nous identifierons le mazdéisme (…) »

« Il y aura révélation par un pasteur abrahamique de la paix spirituelle des trois religions du Livre. » (a)

1280px Peter Paul Rubens 016(La rencontre d'Abraham et de Melchisédech - Rubens / Wikipédia)

Nous avons fait état par ailleurs de la présence juive en France, notamment en Septimanie (Razès) et en Normandie (Rodom-Rouen). Rappelons aussi que Lunel (34), la ville où transita la kabbale judéo-espagnole au 12° siècle, aurait été créée en 68 par des Hébreux venant de Jéricho. Signe des temps, certains de ses enfants partirent faire le Djihad en Syrie, parfois sans revenir.

Nous éviterons le phénomène médiatique de Rennes-le-Château (Razès), mettant en avant « l'énigme sacrée » mérovingienne avec les descendants présumés de Jésus et de Marie-Madeleine.

Idem pour le Pic du Bugarach, la « montagne inversée », géologiquement et autre (sic), concernant un certain public féru d'irrationnel new-age, car Mikhaël AIVANHOV, fondateur de la Fraternité Blanche Universelle avait annoncé que lorsque que l'on parlera du Bugarach, ce qui fut le cas en 2012, avec l'histoire de la terminaison du Calendrier Maya, ce sera la fin d'un monde. Dont acte.

Les nombreux monastères bouddhistes implantés depuis une génération confirment la réalité spirituelle unique de notre pays qui posséda le plus grand nombre d'églises construites par habitant. Selon l'historien Jean GIMPEL, il y avait au Moyen Age une église pour 200 habitants.

Tout ceci corrobore le faisceau des croyances projetées sur TSARFAT, le Royaume de France, l'entité morale et spirituelle de l'Hexagone sacré, creuset permanent de la grande alchimie du Lieu dans la trame du Temps. L'union de Karnéios et de Chronos (dont la racine du mot grec est la même).

Serpiente alquimica(Wikipédia)

Mais la pensée de René GUENON, qui finit sa vie en Egypte converti à l'Islam, comme Cheikh Abdel Wahid Yahia,  rappelons-le quand même, va nous permettre de nous intéresser au « sommet de la géographie sacrée française », le Mont Aiguille, situé dans le Vercors, et qui serait peut-être le haut-lieu caché du Code de l'Islam.

Y a-t-il là quelque chose faisant écho à la Kaaba, le monument sacré de la Mecque, météorite tombée du ciel, digne de la pierre du Graal (lapsit exillis), chère à Wolfrom Von ESCHENBACH ? Celle-ci serait « une émeraude tombée du front de Lucifer, et qui, creusée en Vase, recueillit le sang du Christ s'écoulant de ses cinq plaies. » (h)

Et bien entendu, l'émergence progressive de l'Islam dans notre pays pose clairement la question de la paix abrahamique sans passer par Jérusalem.

Y aura-t-il à terme conflit archangélique entre Sar Mikhaël et Malak Djibril (Gabriel) en TSARFAT ?

1024px Abraham bends down before the Three Angels

 (Wikipédia)

© Eric LE NOUVEL

 

(a) « La France est la nouvelle Terre Sainte... » in Le Royaume du Graal, Introduction au mystère de la France, Jean ROBIN - Trédaniel,
(b) Raisonnances, MC SOULIER - Mambré,
(c) Introduction à la géographie sacrée de Paris, Jean PHAURE - Borrego,
(d) Les Juifs, Roger PEYREFITTE - Flammarion,
(e) La France mystique, Jean PHAURE - Dervy.
(f) cher à Jean PHAURE. Cf en particulier ATLANTIS n°415 (2003),
(g) La femme juive et l'histoire, Benjamin DUVSHANI,
(h) Wikipédia.

 

VIDEO

Érik Sablé - René Guénon, le visage de l'éternité
(librairie mollat)

 346px Mosque.svg(Wikipédia)

 

 

 

Web Analytics