LE CODE DES LETTRES HEBRAÏQUES

FaceBook  Twitter  Mail

Alphabet

« Au commencement les Lettres étaient cachées. Le Saint, Béni soit-Il, les contemplait et en faisait ses délices. » (Zohar I, 2b)

 

On raconte tellement de choses sur le sujet que je suis déjà pris de vertige…

 

Verbe de Dieu, mystère parmi les mystères, porte d’entrée de la Kabbale, et j’en passe. Même son origine a fait débat, égyptienne, araméenne, phénicienne, etc.

 

Ma démarche est simple, vous dire ce que je ressens, comment je fonctionne avec.

 

Langue sacrée de 22 lettres-consonnes - 3 Mères, 7 Doubles, 12 Simples - plus 6 finales. Chacune avec leur guématrie, en valeur simple et / ou pleine, à la vibration particulière, créant des effets de forme, porteuse d’une structure d’ordre cosmique en soi.

 alphabet2

 

Personnellement, je peux entretenir une relation énergétique et médiumnique avec elles.

Est-ce grave, Docteur ? Jugez-en par vous-mêmes :

 

« Le lecteur est subjugué par la puissance du Verbe, génialement transmise par les Grands-Prêtres judéo-égyptiens de l’époque. Ils ont utilisé un alphabet visible, l’hébreu, qui nous dissimule le message des hiéroglyphes - message invisible. Le pouvoir médiumnique de l’écriture hébraïque, hérité des hiéroglyphes, est sensible pour n’importe quel non-invité qui ouvre un livre hébreu de la Torah, sans pour autant être révélateur.

 

Ce qui se dissimule dans la Torah, ce sont les fondements accumulés depuis plus de trois millénaires de civilisation égyptienne, instituée sur une écriture qui possédait le pouvoir médiumnique des hiéroglyphes. Composés de lettres phonétiques, de pictogrammes et d’idéogrammes, ils véhiculaient la pensée provenant en grande partie du Livre des Morts des anciens égyptiens. »

in Le Pharaon juif de Roger SABBAH - JC Lattès.

 Alphabet copie

© Dieu et le nombre Pi, Ed. Otniel Mène Kénane.

 

Il n’est lors pas surprenant que cet alphabet s’inscrive dans une voie initiatique avec la Kabbale. Personnellement, la première lettre que je croisais sur mon chemin fut la lettre SHIN, la dent. Effectivement, ce fut une voie de discernement (hors mensonge - sheqer), et de transformation (manducation intérieure).

 

Je ne peux que vous recommander le site du Calligraphe-écrivain Frank LALOU qui fait autorité en la matière par son oeuvre créatrice exceptionnelle, sa longue pratique, ses nombreuses publications, ses stages, et la TEHIMA avec Tina BOSI :

 

« SHIN

Shin, la dent. Pénultième lettre de l’alphabet. Shin est la machine à broyer. Ses mastications et ses manducations transforment la matière en pensée, en prière, en projet, pour mener à la dernière lettre Tav, celle de l’affirmation de l’exception humaine en mouvement : le signe. La lettre est le symbole de l’unification de la matière et de l’esprit. Elle est l’initiale d’un nom sacré de Dieu : Sheddaï. »

www. lalou.net / la symbolique des lettres.

 SHIN

 

Cela m’incita ensuite à travailler sur sa chaque lettre en la dessinant ou la peignant afin de m’imprégner dans la durée de perlaboration nécessaire. Le résultat fut une porte d’entrée générale et individuelle, que je pus l’utiliser comme support dans mon activité de conseil en chemin de vie.

 

Le principe de fonctionnement avec le consultant est le suivant :

- faire d’abord choisir un alphabet parmi une vingtaine de typographies différentes composées par l’artiste mentionné.

- ensuite faire tirer 3 lettres : la première indiquant l’enfance, la seconde correspondant à la pierre d’angle de l’existence, la dernière pour son devenir.

- mais préalablement à leur lecture, je demande un tirage de bibliomancie sur la Bible hébraïque de Samuel CAHEN. La référence est notée, non lue dans l’immédiat et mise de côté.

 

 Ashkenazi copieDvorah copie

 

Ainsi l’oracle sur ces trois lettres devra être confirmé voire amplifié par le passage extrait de cette Bible. Ainsi, Dieu, le Sod du Pardès aura bien le dernier mot. Le résultat est plutôt stupéfiant de précisions, surtout avec la confirmation de la Torah, nous permettant le commentaire licite sur le principe, mais pas la mancie sur les évènements. Là encore, tout est une question de niveau et d’intention.

 

A noter que la transcription médiumnique se fait aussi en fonction de la typographie de l'aiphabet choisi. La même lettre tirée dans une autre forme ne délivrera pas la même information. Il y a bien un Code quelque part. La Kabbale indique d’ailleurs que chaque lettre contient 70 visages ou degrés d’interprétation.

 

Par la suite, d’autres lettres se manifestèrent sur ma route. De fait, quand vous les possédez, elles se déclarent à vous pour vous instruire, vous prévenir, etc. Rien d’exceptionnel en soi. Ce n’est là que la manifestation, le clignotement du Rémez (sens symbolique), la captation de votre degré d’âme. Néanmoins le résultat de cette pratique-là est unique. J’ai essayé aussi avec les Runes, qui sont tranchantes, mais le contenu, le résultat, ne sont pas les mêmes.

 

Je recommande de pratiquer la Kabbale des 22 Lettres en une discipline multiple, contrairement à une pratique de Tarot de plus en plus répandue, comme si leur énergie était une fin en soi. A ceci près que chacun son chemin. Comme il a déjà été dit, s’intéresser à la Kabbale est une chose, être kabbaliste, et non pas le devenir, c’est autre chose.

 Lea

 Laidin copie 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Kabbale s’inscrit dans la Torah comme point de passage obligé. Si elle en est logiquement le but, cela passe par le Drach (sens allégorique, de fait à terme l’engagement, la techouvah). Sinon, on plafonnera, au pire on versera dans la magie, en risquant de s’y enfermer. Le choix réside dans la profondeur de son inconscient auquel on veut accéder pour le raffiner.

 

Mais de fait, on ne choisit pas toujours logiquement le tracé de sa quête. J’ai commencé ainsi, mais à un moment, j’ai dû faire le circuit complet, et tant mieux. Les 22 Lettres composent le Texte sacré, et tout ce qui s’y rapporte, la mission et la rédemption, etc. ne l’oublions pas…

 

Pour résumer, elles sont un fil d’Ariane, si c’est le moment et si on est en situation de vacuité. L’une après l’autre elles s’inscriront en nous, se mélangeront et nous donneront accès au contenu qui nous concerne. En final, un outil merveilleux de connaissance de soi, de la structure des êtres et des choses, etc. mais à condition de raison garder.

 Neguev

 

Cependant, Marie ELIA, fidèle à son lignage, a réussi à inscrire ses Rencontres avec la Splendeur (Ed. ALTESS) dans le paysage symbolique accessible à un public branché, et sensible à sa promesse new age : « le pouvoir guérisseur des lettres hébraïques. » Peut-être que la révélation de soi est déjà une forme de guérison ?

 

Qui ne connait pas son magnifique jeu des 22 Lettres avec les couleurs de la sphère spirituelle opérative du temps présent ? Et cela fonctionne. La tradition est renouvelée est transmise sur un mode universel. Bravo. C’est Kadoch et pas Cacher, on connait la musique…

 La Route hebraique

 

A noter aussi :

- l’approche judéo-chrétienne d’Annick de SOUZENELLE, qui fut un temps l’élève d’Emmanuel LEVYNE, et auquel elle rend hommage : La Lettre, chemin de vie (Albin Michel) - « S’il est une nourriture sacrée, après l’Eucharistie des mystères chrétiens, c’est bien la manducation de l’alphabet hébreu. »

- l’exégèse biblique et kabbalistique indispensable avec Voie des Lettres, voie de sagesse de Roland BERMANN (Dervy),

- un exercice original de Jean-Pierre GUILIANI, L’alphabet du corps humain (Arkhana Vox), synthèse de la tradition.

 Cursives

 

Alors où résiderait le secret de cet alphabet, mis à part les hiéroglyphes ? Le lien avec l’énergie universelle de l’alphabet phénicien ? ou la zone corticale du langage ? Au minimum, la connexion avec les égégores de l’Egypte, de la Bible, du Judaïsme pour ceux qui sont sensibles à leur Continuum.

 

De fait, on ne peut nier le côté extraordinaire du sujet avec l’histoire d' Eliézer Ben Yéhoudah qui ressuscita la langue hébraïque. Son fils Itamar prononça ses premiers mots en hébreu en 1882, annonçant la renaissance de l’Etat d’Israël le siècle suivant.

 

Il ne faut pas oublier l’essentiel, les 22 lettres donnent accès à leur langue fabuleuse, à la Connaissance infinie.

 

Yetziratic wheel

 

Si vous y rajoutez le Code secret de la Bible, le mystère demeure substantiel et intact, et tant mieux. 
Il m’accompagne dans ma vie et cela me correspond ; j’en suis heureux.

 

Le bonheur, petit ou grand, que voulez-vous de plus ?

 

© Eric LE NOUVEL

 

(Illustrations © Frank LALOU)

 

VIDEOS

- Victoria HANNA : vidéo officielle de la chanson de l'Aleph-Beith - Hoscha'ana

- Frank LALOU : La symbolique des lettres hébraïques: le Hé, le Vav et le Zayin

- TENOUA DES LETTRES HÉBRAÏQUES PAR TINA BOSI

Web Analytics