LA POINTE DU HOC, CODE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE ?

FaceBook  Twitter  Mail

                                              

D-DAY / OVERLORD, le 6 Juin 1944...

Dans cette formidable journée du sacrifice, la conquête de la Pointe du Hoc peut prendre une dimension symbolique particulière, mais ayant valeur d'exemple pour l'ensemble de la Bataille de Normandie.  

Le but de l'opération était d'y neutraliser les batteries allemandes menaçant les plages d'Utah et d'Omaha. Le 2° Bataillon des Rangers, comptant 225 soldats sous les ordres du Lt-Col James RUDDER prit du retard le matin du 6 Juin 1944 à cause d'une erreur de navigation liée à une faute de transcription sur leurs cartes. Hoe au lieu de Hoc. Parfois, l'histoire se joue à une lettre près...

NB : Hoc vient du mot viking Haugr signifiant monticule (cf. Cap de la Hague).

L'assaut dut se faire que du côté est, et non pas combiné à l'ouest, pour escalader les falaises de 30 m. La loi du sacrifice se doubla de celle du dépassement : grimper à la force des mains et des dagues, en même temps que les échelles, sous le feu ennemi. La victoire fut effective le 8 Juin 1944 par la jonction avec les renforts ; seuls survécurent 90 Rangers.

Le monument de la Pointe du Hoc, érigé sur le bunker face à la mer, représente d'ailleurs une dague de granit.

Quoi de plus signifiant pour rejoindre notre Route du Code ?

HOC a un sens kabbalistique bien particulier, et renvoie aux Houkim, aux décrets divins que l'on doit observer totalement sans comprendre.

 

 

‘Hok implique un décret inaccessible à la raison, une loi observée par soumission à une autorité suprême que nous n’avons ni le droit ni la capacité de questionner. Aussi, ‘Hok est-il également le nom d’un certain type de mitsvot, les ‘Houkim, que l’esprit humain ne peut comprendre : des mitsvot comme l’interdiction de mélanger la viande et le lait et les lois de la pureté rituelle, qui sont un exemple de notre incapacité à concevoir la volonté divine.

Néanmoins les ‘Houkim, commandements à caractère supra-rationnel, constituent un aspect important de notre lien avec D.ieu.

Le sens littéral de ‘Hok est « graver ». En fait, explique Rabbi Chnéour Zalman de Lyadi, la différence entre un ‘Hok irrationnel et une loi rationnelle ou un témoignage est la même que celle qui différencie des lettres gravées et des lettres écrites.

En d’autres termes, le ‘Hok introduit un élément d’absolu dans nos vies, un domaine dans lequel il n’y a pas de choses majeures ou mineures, pas de niveaux de participation primaire ou secondaire. Un domaine dans lequel la vie n’est pas divisée entre fins d’un côté et moyens de l’autre, mais constitue une réalisation unifiée de la volonté de son Créateur.

(cf. www.chabad.org)

 

                                                            

 

Nous y sommes : la volonté de vaincre à tout prix, en gravant le sacrifice de sa vie dans un corps-à-corps sans merci avec la mort.

Et HOC : H - Q : Heith - Qof : ח ק = franchir la barrière du péché, l'obstacle-l'ennemi, par la sainteté, dans le dépassement et le sacrifice. (*)

Ne serait-ce pas la devise essentielle du Jour le plus long ? Et Over Lord : atteindre Dieu...

 

                                                                         

 

Hoc  ח ו ק  en hébreu moderne signifie « loi » : la loi est dure mais c'est la loi, celle de la vie et de la mort, sur le Roc normand.

     

 

(*) : Heith signifie aussi la barrière du 8° jour (sa valeur numérique), in Voie des Lettres, Voie de Sagesse de Roland BERMANN (Dervy).

          HOC = 8 /17, soit la réalisation du combat permettant de participer au solde de la dette karmique de la Bataille.

La Pointe du Hoc fut totalement libérée le 8 Juin 1944 !

 

OMAHAH BEACH....

 

© Eric LE NOUVEL

   

(source : www.dday-overlord.com) - Calligraphies © Frank LALOU.

 

VIDEOS

Normandy 1944 - Battle of Pointe du Hoc

The Longest Day (1962) - Point Du Hoc

 

 

Web Analytics