LE CODE DE MONTMARTRE, LIEU DE LA FACE

FaceBook  Twitter  Mail

 DSC0140 1 copie

Derrière le Code du Aleph, et grâce à celui-ci, nous avons saisi une vérité primordiale.

Une réalité étonnante, récurrente, traversant le temps, gravée dans la matrice du psychisme collectif, des hommes, des évènements , des œuvres…chantant le refrain, témoignant souvent à leur insu. Ce qui sera est d’abord ce qui est.

Tout nous guida pour accéder le moment venu au Code de Montmartre, le Lieu de la Face :

 

1. La vigne, « pur produit de la Butte avec son vin, symbole de la connaissance et du sacrifice, dans ses deux faces : antique (avec Dionysos-Bacchus) et chrétienne (avec Saint-Denis)» (*),

2. Saint Denis décapité portant son chef jusque dans le Nord de Paris (mort en 270, miracle lancé en 834),

3. La Place du Tertre où les visages se font croquer en permanence, 

4. Le Sacré-Cœur et YH(S)VH, le Prince de la Face,

5. Le crime de « lèse-face » du Chevalier de la Barre, supplicié pour n’avoir pas salué une procession religieuse en 1766,

6. Les visions de la Face par Max Jacob au Bateau Lavoir en 1909 et 1914,

7. La Kabbale du Aleph d’Emmanuel LEVYNE, l’autre face cachée,

8. La peinture Golgotha, le lieu du Crâne, d’André Martins de Barros,

9. La fabuleuse histoire dAmélie Poulain,  ou la quête du visage de l’aimée par morceau via les photomatons.

Etc. La quête continue encore…

 

 

 

Mont Martre est le Mont des Martyrs. Et aussi : MONTMARTRE : M-N-T / M / R-T-R :

Mem-Noun-Tav / Mem / Resch-Teth-Resch : מ נ ת  מ  ר ט  ר          

Soit, la Création cyclique et permanente : en nourrissant l’inconscient, tout en semant la tradition, et en renouvelant le Principe.

  DSC0486 copie

Elle est la colline judéo-chrétienne, le diadème de Paris, sa Couronne, au coeur de TSARFAT (**), l’Hexagone des Contraires, miroir de l’Alliance nouvelle, et de sa Révélation abrahamique à venir.

La tradition ésotérique templière rejetait la Croix, vénérait la Face et vouait un culte particulier aux deux Maries. Les moniales du Carmel de Montmartre sont les gardiennes du culte et du secret spirituel. Là où les moniales sont présentes, la présence du face-à-face entre Marie et Jésus se ressent. (a)

 

La Croix serait le symbole de notre existence sous tensions :

- dans un sens vertical, l’homme créé à la ressemblance  de Dieu, Jésus ressuscité en Christ, l’union du Petit Visage et du Grand Visage de la tradition kabbalistique juive, Hénoch identifié à Métatron, etc.

- dans un sens horizontal, la voie de l’altérité, l’amour d’autrui.

 

Montmartre est le Lieu géographique et spirituel de cette alchimie visible et invisible, unique peut-être au monde, dans son face-à-face paradoxal avec Pigalle.

Et le mystère se referme en autant d'ombres et lumières dans le monde à venir.
 

© Eric LE NOUVEL

 

(*) cf. L’Académie universelle de Montmartre.

(**) cf. la contribution d’Emmanuel LEVYNE  « Le Messie naîtra (ou est né ) en France. »

 

VIDEOS

LES VIGNES DE MONTMARTRE

SOEURS BENEDICTINES du SACRE-COEUR de MONTMARTRE à PARIS (a)

Web Analytics