MEUDON, LA BELLE AUX BOIS DORMANTS

FaceBook  Twitter  Mail

 DSC0Meu(4)

Meudon (92190-92360), encore l'un des rares endroits qui résiste à la modernité totale, et fixe un rendez-vous permanent à l'âme du monde, où la nôtre pourra enfin s'y refléter. Grâce à la forêt, au fonds celtique, à un noyau inébranlable que nous allons découvrir.

Les souvenirs d'enfance n'expliquent pas tout. Ils sont imprimés et alimentés par une puissante et belle énergie. Le massif forestier pèse ses 520 Ha, comme l'histoire, à différents degrés, dans des territoires multiples (Meudon, Fleury, le Val, Bellevue, le Bas Meudon).  

 DSC0Meu(26)

Ils cohabitent tous dans l'équilibre des époques et des architectures, créant le Village lui-même au complet, avec un charme discret, nostalgique et attachant. 

                                                                 

La Maison de Rodin (dont la façade est l'ancien fronton du Château d'Issy), l'Orphelinat de Meudon (ancienne Fondation GALLIERA) sur la colline de Fleury,  entretiennent la notoriété d'une « banlieue » particulière, rare et originale.

 DSC0Meu(8)

Meudon-Bellevue : l'avenue et le Parc de l'Observatoire : l'un des plus beaux lieux de la région parisienne, haut-lieu, pour le repos, la méditation, l'inspiration, et la rêverie romantique.

 DSC0Meu(1)

« L'avenue du Château : grande allée du Château de Meudon tracée par André LE NOTRE dans l'axe de la Perspective pour le Marquis de LOUVOIS. Elle devint l'axe principal et majestueux du domaine de Meudon au milieu du 19° siècle.

Au numéro 27, maison occupée à l'étage par Richard et Minna WAGNER. C'est là que méconnu, rejeté par la critique parisienne, Richard WAGNER compose en sept semaines la musique de l'opéra Le Vaisseau fantôme, d'après la légende rapportée par Henri HEINE.

Sa misère est extrême, et il connait à Meudon les mois les plus cruels de son existence. La partition du Vaisseau Fantôme porte à la fin du 3° acte ces mots «  Meudon, 22 Août 1841, dans la gêne et les soucis. » (1)

La création, vraie et totale, ne se révèle-t-elle pas aussi dans "la crainte et le tremblement " (2) ?

En décembre 1841, WAGNER quitte Meudon pour Paris. L'opéra Le Vaisseau Fantôme (Der Fliegenden Hollander) est créé à Dresde le 2/1/1843. » (1)

Comme quoi, dès qu'il y a un haut-lieu, un grand homme, ou les deux, la légende arrive.

 DSC0Meu(5)

Il y eut deux châteaux, l'Ancien et le Neuf. Le premier, embelli par LE VAU, dont il ne reste plus rien était situé au-dessus de l'Orangerie, la terrasse inférieure du domaine.

 DSC0Meu(16)

Le second château, fut construit par MANSART sur l'instruction de Madame de POMPADOUR. Le parc, la perpective et la terrasse sont l'oeuvre de LE NOTRE. Le bâtiment brûla et fut rebâti à l'ancienne, transformé en Observatoire astronomique (CNRS).

  DSC0Meu(17)                                       DSC0Meu(2)               

Aujourd'hui,  il reste aussi un superbe mur de soutènement pour la terrasse supérieure, digne de l'Egypte, un dolmen reconstitué, et toujours la vue magnifique sur Paris. En contrebas de l'Orangerie, le Musée (l'ancienne Maison d'Armande BEJART, épouse de Molière, et d'Ambroise PARE.)

 

 DSC0Meu(6)

Quel pourrait être le Code de Meudon ?

 DSC0Meu(15)

L'ancienne annexe du pouvoir :

-        la Duchesse d'Etampes, François I°,

-        Charles de GUISE, LOUVOIS,

-        Louis XV, Madame de POMPADOUR,

-        le Grand Dauphin (fils aîné de Louis XIV), le petit Dauphin (fils aîné de Louis XVI),

            NB : rappelons le rôle « solaire » du Dauphin dans l'ésotérisme sacré du Dauphiné (voir notre article sur le Vercors.)

 -  Napoléon I, Jérôme BONAPARTE.

  DSC0Meu(11)

Et pour l'esprit des Arts et des Lettres :

RONSARD lui consacra un poème, comme Victor HUGO,

Louis-Ferdinand CELINE, Jacques MARITAIN, Jules HETZEL,

RODIN, SISLEY, Edouard MANET,

Antoine BOURDELLE, Marcel DUPRE, Jean ARP,

Anna MARLY ( musique du Chant des Partisans),

Isadora DUNCAN créa une école de danse, etc.

 

Pour la science :

Marcel BERTHELLOT, le CNRS,

Le domaine de Chalais, géré par l'ONERA, lieu d'expérimentation scientifique depuis la Révolution : Ballons dirigeables, l'aviation avec le capitaine FERBER, la grande Soufflerie de 1932, l'aérospatiale, l'aérodynamisme, etc.

Lieu privilégié, certes, mais pourquoi aussi Haut Lieu ?

  DSC0Meu(12)

Considérons que MEUDON : M-D-N : Mem-Dalet-Noun, soit :   מ  ד  ן               

-        Mem : la matrice, l'engendrement,

-        Dalet : la porte, de fait les fruits de la création,

-        Noun : la tradition, en relation avec l'histoire.

La liaison Mem-Noun (M-N / מ ן ) confirme le caractère féminin, l'eau faisant écho à la Seine, dans l'articulation du dedans et du dehors.

 DSC0Meu(25)

(Cette maison d'architecte est la la limite Clamart-Meudon proche de la forêt)

Meudon est une matrice semi-visible de fécondation, de gestation et de création au fil de l'Histoire, entretenant la tradition, dans un univers protégé. C'est un repaire propiatoire, appelant la bénédiction divine, une oasis où se posent cycliquement les artistes, les écrivains, les inventeurs, etc.

 DSC0Meu(24) DSC0Meu(21)

RABELAIS fut le titulaire absent de la Cure de Meudon, qu'importe. L'essentiel soit que son nom y reste attaché comme symbole de la Connaissance cachée. Telle la statue de Jules JANSSEN, Astronome, dans le Parc-terrasse de l'Observatoire, et au-delà, nous rappellant sa quête perpétuelle.

Le corollaire voisin est Issy-les-Moulineaux, où souffle aussi l'esprit, en pointillé avec Meudon. Ce nom est synonyme d’universel par son nombre 9 / 27. Et Meudon-la-Forêt vaut 5 / 14, soit l’énergie propre au changement à tourner régulièrement les pages de son riche passé.

 DSC0Meu(9) DSC0Meu(10)

Promenez-vous à l'étang de la Garenne, et égarez-vous dans les sentiers de traverse de la Route Forestière de la Fontaine aux Lynx : vous y trouverez un très vieux menhir, la Pierre aux Moines, et vous ressentirez l'énergie pure, le noyau du mystère éternel de Meudon.

 DSC0Meu(22) DSC0Meu(11)

Ainsi, dans les hauteurs face à cet étang, on trouve une stèle du Souvenir français, placée par la ville de Clamart avec cette inscription :

"Ici le 14 Avril 1953, ont péri en service commandé, au cours d'une collision entre deux avions - les noms d'un Commandant, d'un Sergent et d'un civil. Inauguré le 24/11/01 par M. Philippe KALTENBAUM, Maire de Clamart."

Comme nous l'avions senti à d'autres occasions, y aurait-il un effet miroir entre la mort et le dieu du lieu (la racine celtique, les ancêtres, le sacré et le sacrifice..) dans cet espace-temps ?

La question est plus essentielle que la réponse.

Meudon a sa logique qui est aussi la nôtre - et la vôtre ?

 

© Eric LE NOUVEL

 

(1) relevé sur un panneau touristique face à la Maison de Richard WAGNER

(2) cf. Soren KIERKEGAARD

(source historique : www.ville-meudon.fr)

 

VIDEOS

Le château de Meudon vers 1715

La maison d'Armande Béjart

Le Musée Rodin de Meudon

 DSC0Meu(11)

Web Analytics