FaceBook  Twitter  Mail

JEAN-LUC LEGUAY, DIT HERACLIUS A. MAITRE ENLUMINEUR

« ISSY, LA LUMIERE DU PERE »

 

« Je est un autre. »

Pour Jean-Luc LEGUAY cette sentence nervalienne mystérieuse résonne d'un écho particulier.

En effet, après 20 ans de carrière, le Maître Chorégraphe du Théâtre Régio de Turin a accompli une métanoïa exemplaire, en devenant l'autre, Héraclius A. le Maître Enlumineur. Par l'intermédiaire d'un autre Maître, un moine ermite italien, qui lui a transmis l'initiation artistique et spirituelle majeure, pendant 10 ans, dans le Sud de l'Italie.

Les archétypes du père et du beau-père se superposent dans ce chemin d'individuation entre la personnalité et l'individualité, qui va se laisser progressivement façonner par l'Esprit dans l'alchimie de l'être, via différents degrés de lumière.

Le temps et le lieu de vie se rejoignent en Issy, dans l'accomplissement kabbalistique de la Loi du Père, pour enfin être totalement soi-même.

Livres illustrés :

JLG

Perceval le Gallois de Chrétien de Toyes (1997),

CouvAPOCATotal1

Le Livre de l'Apocalypse (1999)

1460002 315216441953971 2016477160 n

La Divine Comédie enluminée (2003) de Dante.

img5

Et Le Maître de Lumière (2004), Le Tracé du Maître (2008),

(tous chez le même éditeur, Albin Michel).

mutusliber

 

Illuminator, le Septième Palais (2014) - Dervy.

Blog : //illuminator.fr

Illuminator

Site : www.enlumineur.fr

 facebook : jean luc leguay, jean luc leguay enlumineur.

 

ENTRETIEN ENTRE ERIC LE NOUVEL (ELN) et JEAN-LUC LEGUAY (JLL)

- (ELN)

Cher Jean-Luc, bonjour

Alors, pour commencer, nous avons, semble-t-il, quelques points communs, sans bien sûr vouloir  nous comparer :

- Notre propre quête spirituelle passe par Issy-les-Moulineaux (92130), où vous habitez depuis 1973

  et revenu en 1993,

- le feu du Sagittaire et de la Séphira Netzah,

- la Route du Code,

- le Patriarche Jacob : son Echelle (Paracha VAYETSE) pour vous, son Testament (Paracha     VAYEHI) pour moi,

- une racine sépharade italienne ?

- nous avons publié chacun chez Albin Michel Spiritualités...

Nous nous sommes rencontrés grâce à l'Illustrateur GODO aux « Féeries de Voulx » (77), dont le thème en 2013 était l'Alchimie. Le bon moment, sûrement.

 13 Mutus Liber

1) Le principe de cet entretien est d'abord d'expliciter votre chemin de vie à travers une grille complémentaire à vos livres autobiographiques.

Né le 27 Novembre 1952, votre nombre de vie est 1 / 19, soit la quête de l'identité, et aussi de l'Un. L'affirmation de soi dans la renaissance.

L'énergie qui vous anime est le Feu du Sagittaire, sans demi-mesure, permettant de vivre à fond un processus particulièrement exigeant de transformation et de transmutation, par une succession de morts / résurrections, mais toujours à travers les lumières artistiques.

Selon le Texte Traditionnel (HAZIEL), votre Ange est VEHUEL - Elevation, n° 49, lettre hébraïque Lamed, qui comporte une mission d'ordre moral envers la société, grâce à la puissance du verbe créateur.

Votre sentier séphirothique complet n'est autre que le Pilier droit de Miséricorde de l'Arbre de Vie : Netzah - Hésed - Hochmah, avec tois passages majeurs dans l'existence.

Soit passer de la créativité-sensualité, en évitant le risque d'addiction (comme vous l'avez expliqué), à l'Amour-Miséricorde, pour aboutir à la sagesse dans la Loi du Père. Avec des prédispositions mystiques et prophétiques.
Lame de Tarot : X - la Roue de Fortune, et V - Le Pape.

Psaume correspondant : 145, 3 : « Grand est l'Eternel et justeemnt glorifié, sa grandeur est sans bornes. »

Section de la Torah : Paracha VAYETSE - Genèse (« sortit »). Son programme est vaste :

- l'Echelle de Jacob, les Anges du service,
- l'exil et la rédemption,
- la promesse du temple intérieur, la résidence de la Présence,
- les 12 Tribus, la transmission spirituelle, etc.

Un beau parcours à coup sûr. Et comme disait Henry MILLER, « le plus dur ce sont les 70 premières années. Après, ca va... » Au fait, cher Maître, comment ça va ?

- (JLL) :..

 548454 232364303572519 2144501690 n

2) Les Visages du Père

- (ELN)

Il est particulièrement savoureux d'analyser le sens caché des lettres du nom de votre père Joseph LAZZINI, Maître Chorégraphe, et de celui de votre beau-père Bob LEGUAY, Dessinateur de BD.

LAZZINI : LRZZN : Lamed - Zayin - Zayin - Noun :   ל ז ז ן , soit la création artistique originale de pair avec l'étude, à travers 2 combats, 2 vies, pour s'ancrer dans la Tradition.

LEGUAY : LG : Lamed - Guimel :  ל ג, la création artistique dans l'originalité et l'excentricité, tempérées par l'étude, dans la durée, la traversée du désert.

Vous portez le nom du beau-père, le dessinateur de BD, symboliquement, comme la coquille d'un oeuf. Le destin va vous obliger aussi d'assumer son contenu, l'ADN du père biologique. Et dans un curieux effet-miroir, la synthèse va se faire en passant du métier de Maître Chorégraphe à celui de Maître Enlumineur, pour enfin habiter pleinement votre nom de famille.

Il est toujours question de Maître (le père, le moine, le titre professionnel) pour passer du Maître extérieur au Maître intérieur.

Le schéma dun tel retournement (métanoïa) est classique. L'individualité se fait entendre pour changer d'orientation, grâce à l'Esprit qui va vous obliger à des mutations radicales jusqu'à la maturité. Simple à dire, mais terriblement exigeant.

« Il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus », ou « ce ne sont pas les maîtres qui manquent, mais les élèves. » Qu'en pense Maître Héraclius A. ?

Le pacte initiatique de la formation artistique et spirituelle avec le moine italien nécessitait un secret absolu. Cela vous a coûté la douloureuse séparation temporaire avec votre fils, Jean-Bohémond. Plus tard, la loi de la Tradition vous demandera de faire l'inverse, dévoiler pour transmettre. Vous aurez entretemps rétabli la relation avec votre fils.

On pourra penser, un sacrifice pour rien ? Pourtant, n'est pas là une autre forme de la dialectique absence / présence du père d'en-bas, en incluant celle du Père d'en-haut ?

-  (JLL) :...

 10174799 462104417265172 8003231892210136999 n

3) La Route du Code

- (ELN)

Ce thème qui nous est cher est central dans votre oeuvre de lumière dévoilée, les livres illustrés de Perceval le Gallois, l'Apocalypse, la Divine Comédie...

La Quête du Graal, la Révélation, le chemin de l'âme dans ses cercles intérieurs...tout ceci est bien porteur du sens caché.

« Au commencement était le point. » Par chance, vous êtes « entré en géométrie », celle du sacré et du vivant pour devenir Enlumineur. Dans Le Tracé du Maître vous expliquez combien cet art est un lieu de passage vers la présence dans une logique visible / invisible basée sur l'intention, le Code, etc.

Etre Géomètre en titre, c'est porter une vision du monde, chercher le plan divin derrière les apparences afin de s'y rendre conforme. Le côté mathématique de l'opération peut surprendre. Et pourtant, il ne s'agit que de « voir, comprendre, aimer. »

Frère Jean m'avait expliqué comment dans la tradition orthodoxe, l'amour et l'offrande apportés dans la réalisation d'une icône comptaient au moins autant que le résultat lui-même. Le Sujet au même titre que l'Objet en somme. Nous parlons bien là d'art spirituel intériorisé nous rendant comme l'enluminure, porteurs de lumière.

Nous sommes appelés, suivant notre degré d'âme, ce que les religions prosélytes oublient d'expliquer, à devenir réceptacle, Vase-Graal, de différents degrés de lumière, en traversant d'indispensables phases d'ombre. L'echelle de Jacob est sans fin. Tant les Faces de Dieu (ELOHIM) sont Une (EHAD). ELOHIM EHAD - Dieu est Un.

Tout ceci nous ramène aux notions identiques de Temple, de Tabernacle, de Résidence pour la Présence. Et pour se référer à Jésus-Christ : « Il a habité parmi nous. »

 64353 1643348049406 2605981 n

LUMIERE ABRAHAMIQUE

ADONAÏ

(Gen. 1, 2-4)

« ELOHIM dit : Que la Lumière soit. La Lumière fut.

ELOHIM vit que la Lumière était bonne. »

(Ps.36)

« Dans Ta lumière, Seigneur, nous voyons le jour. »

YESCHOUAH

(Jean 8, 12)

« Je suis la Lumière du monde. »

(Jean 12,36)

« Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de la lumière. »

CORAN

(Sourate Nûr An Nûr 24, 35)

« Dieu est la lumière des cieux et de la terre. Lumière sur lumière ! »

1779204 353439061465042 1254971992 n

Ensuite, la Route du Code ne s'arrête plus, dans une perlaboration alchimique constante et autonome. Telle l'énergie du HaCHMaL (Feu électrique), ressentie par le Prophère Ezéchiel, dans son va-et-vient avec la MeRKaBaH (le Char Céleste), ou celle du Buisson Ardent de Moïse. Sans parler des autres mystères de la Kabbale de Feu (*)

Heureux celui qui est initié et guidé dans cette voie. Le mystère potentiel de la Vie fait que même si on est seul dans sa quête de vérité, le vivant jouera le jeu, malgré les chemins de traverse. Comme en témoigne le film PI de Daren ARONOFSKY (voir sur notre site, l'Editorial n°3).

Le héros Cohen cherche le Code mathématique jour et nuit, mais quand il le trouve, il s'effondre dans une mort intérieure. Au réveil, il ouvre les yeux, et contemple la lumière et la vie, comme il ne les avait jamais connus.

- (JLL) :...

 elevation rayonner ensemble L ZgyL04

4) Pourriez-vous nous donner plus d'explications sur votre nom de plume enlumineuse HERACLITE A. ?

- (JLL) :...

 1517454 10203361508185066 40098175 n

5) Sans oublier le Sacré Graal !

L'Universitaire Yona DUREAU nous en donne une autre clé majeure d'interprétation, liée à la Royauté sur Terre et au Ciel. (**)

« La légende du Graal se fonde sur une problématique très significative pour un hébraïsant. Le roi a péché, et son péché a déséquilibré le monde d'en bas en déséquilibrant le monde d'en haut, puisqu'il représente l'ordre supérieur par sa propre hiérarchie sur terre.

Pour réparer cet ordre perdu, et devant le trône vide où le roi ne siège plus, ce trône qui est aussi appelé le siège interdit, il faut retrouver le Graal, le Kos, qui permettra la réinstauration du Kis, du siège de la royauté divine sur le monde, et rétablira ainsi l'équilibre cosmique.

En termes juifs, la royauté divine, la Shekhina (Présence divine) a quitté le monde qui en est déséquilibré, et il faut réparer le monde par des actes de prières, par le Kos, pour rétablir le Kis. »

Pas mal non plus ce Sacré Graal-là en version originale ?

- (JLL) :...

 2325210 3251067

6) Issy et maintenant

- (ELN) :

Vous êtes arrivé à Issy-les-Moulineaux (92130) en 1973 à 21 ans. Après plusieurs épisodes, votre existence va véritablement changer de cap vers 42 ans (1994),  après être revenu ici, quand vous vous lancez seul dans le métier d'Enlumineur, avec la claire volonté de transmettre.

Dans mon article « Issy-Isis, nous deux sur ta colline oubliée » (*), j'essaye de deviner et d'expliquer par la démarche féerique de mon héros, le Code d'Issy-les-Moulineaux, banlieue moins anodine qui n'y paraît.

En résumé :

- en référence au blason de la ville, berceau de l'aviation : Ici, souffle l'esprit, un lieu proactif, animé par une Spirale énergétique, aujourd'hui productrice d'idées et d'entreprises innovantes, et d'inventions à travers l'histoire,

- la trame druidique avec Meudon-la-Forêt (92360), le culte supposé d'Isis,

- centre religieux et chrétien du sud-oust parisien au temps des Gallo-romains,

- le plus grand Séminaire de France (17° siècle),

- les traces d'Eliphas LEVI et d'Emmanuel LEVYNE, kabbalistes,

- l'étymologie d'Issy : Isuchos: la quiétude orientale, et la quête de la présence,

- les parcs Jean-Paul II, de l'Ile Saint-Germain, etc.

Il y fait bon vivre, n'est-ce pas ?

Dans le continuum psychique de la trame du temps, des égrégores, le dieu du lieu n'en finit pas d'alimenter nos inconscients. Vous ne croyez certes pas au hasard.

Quelle connivence possible avec les croisements de votre vie initiatique ?

Arriver, partir, revenir, s'accomplir, accéder à la maturité, toujours et encore Issy.

Pourquoi donc, Maître Héraclius A. ?

Quelle est la dernière mutation qui vous y attend, et pas ailleurs ?

 546966 315216575287291 1730970861 n

Le Dieu de la Bible est aussi MaQoM, le Lieu.

« Dieu est le Lieu du monde, mais le monde n'est pas le Lieu de Dieu. » (Midrasch Rabba)

Au fait, pourquoi ce curieux tableau-diagramme au point zéro à la fin de votre livre Le Tracé du Maître ? Cet arbre en cacherait-il un autre, véritablement séphirotique ?

Nous avons pris l'habitude de votre perpétuel jeu de miroirs, danse très italienne par ailleurs, Maestro...

Votre longue quête de l'identité, de Je suis au Soi à travers les archétypes multiples du Père, ne doit-elle pas se terminer dans l'apogée de Je suis ce que je suis ? A savoir l'expression de la Kabbale totale, les véritables fruits de l'Arbre de Vie.

L'Or de vos parchemins enluminés ne cache-t-il pas Ohr Ganouz, selon la tradition hébraïque un degré de Lumière cachée dans l'atome-germe, l'ADN, préexistant à celle de la Création du monde. Elle ne serait accessible que par les mitsvoth de la Torah, et en particulier le Shabbat.

(*) in La France Féerique

Pourquoi dans le Zohar est-il dit que « la lumière comporte un avantage sur l'obscurité ? »

Cette dernière est aussi énergie non encore advenue en son contraire. Par le processus alchimique de transformer l'ombre en lumière, cette dernière prend alors un éclat particulier comme nulle autre pareille.

La Shekhinah (Présence) en exil passe du Yetser Hara (l'Autre Côté) au Yetser Ohr (Lumière).

919778 235773879898228 1360564125 o

 

Et comment passer de Galouth (l'Exil) à Guéoulah (Rédemption) ? En rajoutant la lettre Aleph. (*)

Métanoïa rime aussi avec Techouvah...

EMET, comme la dernière danse digne du Roi David ?

« L'Eternel est comme feu dévorant, et c'est un Dieu jaloux. » (Deut. 4,24)

Blaise Pascal lui-même n'avait-il pas tracé dans son Mémorial-testament, découvert caché dans son pourpoint après sa mort :

«  Feu

Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac, Dieu de Jacob, non des philosophes et des savants » ?

Dieu est Feu et Lieu, une Question perpétuelle.

Issy, la Lumière de la Torah, la Loi du Père, le moment venu ?

- (JLL) :...

 110619.1582819905.1.450

7) L'avenir des images

La mondialisation, la science, l'accélération numérique accélèrent l'apparition d'un nouveau monde, qui fonctionnera de plus en plus grâce aux systèmes et pouvoirs répandus dans toutes les sphères de la société. Même si en contrepartie, cette massification s'accompagne d'isolement, de fragilité psychologique, de pauvreté affective, morale et spirituelle, de déculturation générale, hormis l'élite, et encore...

La culture de l'altérité, héritage judéo-chrétien a disparu, l'empathie est menacée. L'impact psychologique sur la nouvelle génération issue de l'internet le prouve (cf. Boris CYRULNIK).

Teilhard de CHARDIN avait anticipé l'avènement d'une Noosphère aux valeurs christiques par l'évolution de l'homme créé à l'image de Dieu. Nous assistons à l'accouchement d'une humanité néo-luciférienne, allant progessivement modifier son âme, et non pas la supprimer, pour survivre aux nouveaux défis. Homo Sapiens pourra continuer à le faire.

Si l'on apprécie l'importance proportionnelle des mondes de la finance et de l'image dans nos vies, on imagine ce qui nous attend. Il y a 1000 ans déjà, la prophétie de Jean de Jérusalem annonçait l'émergence d'un monde virtuel plus réel que la réalité elle-même pour notre époque. C'est le retour en force de Babel et du Livre d'Hénoch. Il y a des lumières qui aveuglent encore...

La spiritualité sera forcément différente, mais restons-en au monde des images. Vous avez créé votre site internet, et avez rejoint facebook afin de faire connaître vos images dans cette autoroute de la communication.

(*) in La Kabbale du Aleph par Emmanuel LEVYNE, Ed. Tsédek.

Comment désormais faire la différence entre vos images pleines d'attention et d'intentions, et celles créées numériquement, et qui nous submergent ? Déjà, il y avait le dilemme entre la création graphique traditionnelle et la PAO...

Le travail manuel a toujours été considéré comme vecteur de l'Esprit-Saint. Fort heureusement, il a toujours sa place.

Par contre, le déluge des images numériques pose problème. Noé, au secours ! Comment continuer à y croire ? Quelles en sont les échelles de valeur par rapport à l'ordre ancien et sacré ? Régis DEBRAY en a fait débat dans Le stupéfiant image - De la Grotte Chauvet au Centre Pompidou (Gallimard, 2013).

Les lettres du mot image composent le mot magie. Avec ou sans Dieu, les lettres seront toujours magiques. Alors, il faudra bien retourner à l'origine, au principe de non-idolâtrie. Laissons à l'Eternel le soin de décider de ses représentations futures, et de ses Codes d'accès, dans l'humanité future.

En final se posera la question de la transmission de votre Art dans la chaîne de la Tradition. Quand le Maître part, un autre arrive. Un jour, Dieu pourvoira...

 10547710 10205448247911452 5409488438169350767 n

8) Illuminator, le Septième Palais

Autant j'avais trouvé Le Maître de Lumière avec un contenu accompli, autant Le Tracé du Maître me semblait inachevé, dans l'attente d'une suite dans l'enseignement traditionnel.

En Juin 2014, vous publiez chez Dervy, Illuminator, le Septième Palais, un roman d'aventure initiatique. Une réponse au Da Vinci Code, à l'abondante et fumeuse littérature générée dans son sillage ? Illuminator comme contre-feu, contre-Illuminati, anti-Terminator ?

Voilà ce que vous annoncez :

Mon Maître m'a transmis de terribles secrets.

Dans les lambeaux de ma mémoire, ces débris de souvenir se mêlent sans signification.

Mon avenir est noir, sans expérience d'un ciel nouveau, d'une parcelle de bonheur qui justifierait mon existence.

Prisonnier de la cité maudite, j'affronte les sombres allées de la mort.

Mon bâton de voyageur, avec ses signes protecteurs, tracera mon chemin de vie.

Aux confins de lointaines contrées, le septième Palais m'attend dans la lumière.

Ce centre primordial recèle une arme qui peut détruire ou rebâtir les mondes.

Heureux le sort des hommes qui s'empareront de ce mystère.

Le temps est venu d'accomplir ma mission. Je suis rêveur d'éternité.

Je suis un illuminator. 

903788 235774123231537 268257701 o

Le prologue est digne d'un tableau de Raymond MORETTI, ou d'une gravure en cercle du Paradis de Dante d'après Gustave DORE. La pure Lumière est là, composée d'une myriade d'étincelles. Vous discernez sa promesse, mais comment y accéder dans la plénitude du coeur ?

La quête qui s'ensuit se fait à travers un drôle de monde, mi-réel, mi-qliphothique (porteur des scories de l'âme), tel un rêve éveillé, et dont le découpage, les changements de dimensions, gagneraient à s'épanouir en images cinématographiques.

Votre avertissement sur la boîte au trésor est judicieux : tout ceci est paradigme, et ramène à votre secret.

On y trouve pêle-mêle les arcanes de votre univers :

-  le moine initiateur et passeur,

-  les secrets de la tradition perdue, un nouvel enseignement,

-  un passé d 'abondance, de luxe et de sensualité,

-  la rupture de la pauvreté, la robe noire d'humilité,

-  un parcours initiatique balisé par la Tradition,

-  la recherche du père,

-  etc.

Le monde se rétrécit, se détruit, souffre dans ses contradictions, à l'image de la personnalité. Babel est annoncée ; on creuse ses fondations, dont la première pierre resssemble curieusemment à la Kaaba, aérolithe recouvert d'un tissu noir, et consacré comme à la Mecque.

Cette nuit obscure, la mort intérieure, mettent l'individualité à nu. Vous fuyez l'idolâtrie, et vous utilisez vos pouvoirs dans la non-dualité, pour combattre les obstacles menant à l'Esprit. Il faut descendre dans les cryptes d'Hénoch pour contempler la Connaissance.

 904413 235774046564878 1887155713 o

Les archétypes et les Patriarches défilent sur la voie :

Adam Cadmon. Adam et Eve. Le jardin d'Eden. MaQoM.

Caïn et Abel. TubalCaïn. Edom. Noé, le Déluge, l'Arche.

L'échelle d'Abraham, le Palais de Moïse.

L'Arbre des 10 Sephiroth. Les 22 Sentiers. La Couronne royale (Kéther).

L'Atlantide. L'Hyperborée. Dante.

Le Bâton de Pouvoir. Le Gardien du Seuil.

La lutte contre l'Ange (les 7 gardiens du Mont) pour devenir ce que je suis.

Le Livre d'Adam mène au 7° Palais, le point suprême et éternel de vie.

YHVH. Le Verbe créateur. La Rose aux 13 Pétales.

Je suis un illuminator...

Beau parcours codé, mais la génération facebook pourra-t-elle comprendre sans le programme, ou au moins s'y intéresser ? Le rapport à Dieu a pour le moins changé ; question de priorités.

 10431501 10206205714647647 443200378266461406 n

- Mais qu'appelle-t-on le Septième Palais dans la tradition hébraïque ?

Le Septième Palais comme celui du Livre Hébreu d'Hénoch ou Livre des Palais (l'ascension de Rabbi Ichmaël), ou du Zohar, dont se souviendra la grande Thérèse d'Avila - d'origine juive comme

Saint-Jean-de-la-Croix - pour composer son oeuvre célèbre Le Château intérieur, appelé aussi Le Château de l'Ame ou Le Livre des Demeures.

Le Livre d'Hénoch est basé sur les Visions du prophère Ezéchiel d'un Feu ascensionnel révélant le Char Céleste (Merkabah), composé de six Palais, le septième étant le Trône de Dieu. L'Ange Métatron y occupe une place de choix, car il est le Prince de la Face, et l'Ange de la Torah qu'il transmet à Moïse. Les archanges sont l'émission de l'être divin, YHVH, avec les ailes de la Shekhinah (la Présence divine).

Les autres puissances angéliques sont contenues dans les Roues du Char, comme autant d'échelles de la Force de Vie - « les petites roues avec les grandes roues. » Plus tard, ces 4 directions deviendront les 4 Evangélistes du Nouveau Testament.

Les Psaumes le confirment : « l'Eternel fait ses anges, souffle, et ses serviteurs, feu brûlant. » (Ps. 104,4)

Dans la vie réelle, la remontée vers la Merkabah se fait à deux niveaux grâce aux degrés d'âme :

- individuel, par la mediummité,

- collectivement, à la fête juive de Yom Kippour, avec les trois degrés du Shofar (Tékia - Vents, Chevarim - Fractions et Terouïa - Retentissement.) (*)

Dans votre dernier livre, la démarche est kabbalistique au plus haut point, et confirme que vous poursuivez sans relâche le même but, cette fois par le retour aux Anciens, afin de parvenir à l'illumination du Code.

 1417497 315216598620622 1498507730 o

Dieu a donné son Nom invariant à Moïse :

EIEH ASHER EIEH, Je suis ce que Je serai (Je suis la Vie).

La racine de EIEH est HAYA, la fameuse Force de Vie.

Face à des temps futurs déconcertants, le Code lui-même n'évoluerait-il pas ?

La Kabbale primordiale commença avec Adam, et fut confiée à Moïse au Mont Sinaï comme Loi orale et secrète, en même temps que la Torah, Loi écrite et publique.

Le Livre de la Formation (Sepher Yetzirah) est attribuée à Abraham.

Et le Zohar, le Livre de la Splendeur est l'èxégèse ésotérique de la Torah.

La Rose aux 13 Pétales représente aussi la Communauté d'Israël.

« L'Eternel a placé un Code en Jacob et institué une voie en Israël. » (Ps.78,5)

Jacob lui-même n'est-il pas devenu Israël ?

Dans //illuminator.fr vous enfoncez encore le clou avec le baiser et le Bâton de Moïse.

 10153971 462104227265191 7203577096124767437 n

Le dénouement de votre énigme n'est-il pas proche, Magister Illuminator ?

En référence au parchemin vierge donné pour une prochaine enluminure par le moine ermite, la veille de sa mort (**), n'est-il pas temps d'enlever la dernière klipa (écorce de l'âme), afin que l'illumination, l'or final, OHR, advienne dans votre existence ?

Kairos rejoint Karnéios, le temps et le lieu, pour vous dire :

Vous rentrez enfin dans votre Septième Palais à la maturité (2015 - 62 ans), à l'apogée de l'introspection, la dernière réalisation de soi.

1404484 315216428620639 1068360868 o

 

Alors, à Issy, est proche la Lumière du Père ?

- (JLL :...)

Que la Merkabah continue à vous guider en lumière pour notre plus grand plaisir.

Merci de tous vos témoignages, Maître.

© Eric LE NOUVEL

 

(*) cf. AD GRAD, Ed. Dervy

(**) in notre site, La Route du Code.

(*) in La Kabbale de Feu, op. Précité.

 

Toutes photo et illustrations, copyright Jean-Luc LEGUAY.

(**) in Le Tracé du Maître, p. 25 - Le Maître de Lumière, p. 167.

Web Analytics