2.2 EN NORMANDIE

FaceBook  Twitter  Mail

A. DANS LA MANCHE (50)

LA FORCE 11 DU MONT-SAINT-MICHEL : LE MSM CODE...

 

« Chaque nation a donc un Prince Céleste - SaR - qui est son patron angélique qui la défend et qui veille sur elle. Il la représente aussi dans la cour céleste, autour de « l’Ancien des Jours ». D’où un parallélisme entre la cour céleste et les cours terrestres. Le combat entre les cours terrestres, de nation à nation est donc doublé du combat entre les Princes célestes qui les représentent. Les 4 archanges sont au-dessus de cette représentation, et donc de cette lutte, et ils y interviennent pour assurer la justice. »

MIKHAEL, de par son nom, a la suprématie sur OURIEL, RAPHAEL et GABRIEL. Il est souvent considéré comme le Prince des Anges. Car « il est établi sur la meilleure partie de l’humanité (Israël) et sur le chaos. » (cf. Livre d’Hénoch). Aussi « son nom est la louange suprême qu’un peuple peut adresser à son Seigneur : (Mi Kha El) Qui est comme Dieu ? » (a)

Sar MIKHAEL est la puissance tutélaire des Royaumes (l’entité morale et spirituelle) d’Israël et de la France.

De plus « L’Ange Mikhaël  מיכאל a pour mission de rallumer la foi dans le coeur des hommes et de rallumer la foi affaiblie. C’est pourquoi il dégage du Feu. » (Zohar)

 

 

Un épisode peu connu, mais soigneusement conservé, de l'histoire du Mont a retenu toute notre investigation : la liste des 119 Chevaliers qui résistèrent contre l'invasion anglaise en 1434. (Wikipédia).

Et numérologiquement : 119 : 1 + 1 + 9 = 11, le Nombre de la Force de Dieu, au Lieu du Seigneur des Armées du Tout-Puissant.

En filigrane, se cacherait un dense mystère, la révélation (11) du Code même du Mont-Saint-Michel (MSM)...

+  +  +

Je croyais que tout avait été dit au Mont-Saint-Michel après plus de 1000 ans d'existence bien remplie, et des siècles d'interprétations de tous ordres.

Le plus important étant le résumé de la Crypte aux Gros Piliers (XV°s), selon le fin connaisseur et regretté Jean MARKALE, où se retrouverait symboliquement face à face l'Ange et le Dragon, tel un point nodal d'incarnation, au coeur des 4 Eléments.

D'ailleurs un cercle central anonyme, découpé en 12 sections zodiacales au sol, témoignerait de ce secret ésotérique aux initiés de passage, à l'affût d'un rituel ou d'une prière, afin d'équilibrer la Balance.

    

                                    

 

Le roman de Frédéric LENOIR et Violette CABESOS - La promesse de l'Ange (Poche) - à lire absolument, met en vedette la petite Chapelle de Notre-Dame-sous-Terre, le lieu de fondation le plus ancien, et qui serait le lieu originel d'adoration celtique à la Déesse-Mère.

Sous la Normandie, la Bretagne, les aiguilles du plissement hercynien dans les soubassements rappellent la présence finale du massif armoricain. Les éternels rivaux régionaux ont chacun le Mont au coeur ; on les comprend.

Et pourtant, on me conta par deux fois, à 20 ans d'écart, l'épisode méconnu des 119 Chevaliers (ou 120) ayant défendu victorieusement l'Abbaye en 1424 (ou 1423 selon d'autres sources) contre l'invasion anglaise (20000 soldats), et selon la tradition pendant une trentaine d'années.

En Kabbale, 30 correspond à la lettre hébraïque Lamed ל, à l’enseignement et la voie du coeur (b). Mais pas de quoi faire un scoop métaphysique.

D'accord, le 11 Janvier 2015, en contre-coup de l'affaire Charlie, la France, ou une partie, s'était levée pour rallumer la foi dans la République. Une forme de réponse aux conséquences du 11 Septembre 2001. Notre Ange tutélaire n'était pas loin...

                                          

Pourtant, il me restait quelque chose à découvrir. En venant de Beauvoir, un matin du 5/3/15, le jour de Pourim (14 Adar 5775) et du Secret d'Esther, celui du MSM me fut un tant soit peu dévoilé. Mais laissons Féeric parler...

Viviane, ma mère, m'avait confié avant le départ de Brocéliande : « C'est Saint Aubert, le patron là-bas, après Mikhaël, bien sûr. Du début, en 708, jusqu'à la fin. Ne l'oublie pas ; c'est le Gardien du Lieu. Il a l'oeil sur tout. »

Dans l'église abbatiale, je me retrouvais soudainement devant la drôle de statue de l'Evêque d'Avranches, hors du temps, sûr de lui, et un brin sacarstique. Et cette curieuse arborescence d'un chandelier à 8 branches sur lui. Comme un squelette-Germe attendant sa résurrection.


Au moment de partir, en me retournant, je tombais pile devant une plaque de marbre noir, avec cette inscription stupéfiante :


LISTE

des

CHEVALIERS DEFENSEURS

du

MONT ST MICHEL

TELLE QU'ELLE ETAIT COMPOSEE AU TEMPS DE DOM HUYNES (c)

(COMMENT. DU 17° SIECLE)

LE 1° DANS LA LISTE EST CHARLES I° ROY DE FRANCE.

Et suit une liste de 98 Noms, en grande partie de Nobles. Soit en tout 99 Noms avec le Roi.

- Curieux, j'étais parti sur 119 Chevaliers défenseurs...?! Tiens donc, on dirait un secret visible à tous, mais incompréhensible sans la clé. Merlin, à moi !

 

De retour sous le Hêtre Primordial, ne manifestant aucune surprise, mais quand même satisfait, le Vieux me sourit. Il n'eut pas à consulter les Runes ou les Lettres hébraïques.

- « Là, c'est une question de Principe, et même de Principe Premier » me balança-t-il narquoisement. « Mais, c'est vrai, tu es en charge du Code des Lieux, et pas au-delà... Regarde, le Roi est logiquement le premier sur la liste ! »

- « Pourtant, 99, cela ne colle pas. Il en manque un. » me risquais-je.

- «  Qui ça ? L'Ange ? » lança le Père.

- « Si tu veux, » rétorqua Viviane, « ou Dieu ! »

- « Disons, l'infini au-dessus du Roi. » trancha majestueusement Merlin. « Ce qui nous donne l'architecture cachée suivante :

                                                 Mickael

 

10 Séphiroth.

9 Noms à la 1° Séphira, 10 Noms pour chacune des 9 autres.

Et l'Ange Mikhaël au-dessus du Roi, le Principe dont il procède.

Soit 99 + 1 =100 ! »

0 -  (Archange MIKHAEL - METATRON)

1 - CHARLES I°, ROY DE FRANCE

2 - Capitaine Louys D'ESTOUVILLE

3 - DES PESNAULX

4 - DE CREQUY

5 -  V. DE GUYMENE

6 - DE LA HAYE

7 - ANDRE DU PYS

8 - DE MANNEVILLE

9 - DE BRIQUEVILLE

10 - DES BIARDS

11 - G. DE LA LUSERNE

12 - DE FOLLIGNY

13 - P. DE BRECE

14 - LE BASTARD D'AUSSEBOSQ

15 - C. HE

16 - R. ROUSSEL

17 - DE COLOMBIERS

18 - G. DE ST GERMAIN

19 - D'AUSSAYS

20 - DE VERDUN

21 - G. DE HELQUILLY

22 - DE LA HAYE

23 - C. PIGACE

24 - LOUYS PIGACE

25 - E. DESQUILLY

26 - R. DU HOMME

27 - DE PERCY

28 - NEL

29 - DE VEYR

30 - DE LA HAYE – HUE

31 - L. DE NOCY

32 - BRIQUEVILLE

33 - L. DESPAS

34 - G. DE PRESTEL

35 - G. DE CRUX

36 - C. DE LA MOTTE

37 - L. DE LA MOTTE

38 - M. DE PLOM

 39 - LE GRYS

40 - DE LA PALLUELLE

41 - L. GUITON

42 - DE NAUTRET

43 - H. LE GRYS

44 - DE HALLY

45 - F. DE MESLE

46 - C. DE FONTENOY

47 - G. LE VICOMTE

48 - S. DE TOURNEBU

49 - H. HOUEL

50 - H. THESARD

51 - F. HERAULT

52 - L. DE LA MOTTE

53 - LE BASTARD DE PIGACE

54 - A. DE LONGUES

55 - L. DE LONGUES

56 - DE FOLLIGNY

57 - AUX ESPAULES

58 - LE BASTARD DE CROMBEUF

59 - R. DE BRIQUEVILLE

60 - G. BENOIST

61 - P. DE LA VIETTE

62 - C. HAMON

63 - L. HARTEL

64 - R. DE CLINCHAMP

65 - C. DES MONSTIER

66 - G. DESPAS

67 - E. AUBER

68 - F. DE MARCILLE

69 - E. D'ORGEVAL

70 - L. MASSIRE

71 - DE LA MARRE

72 - F. DE NAUTRET

73 - P. BASCON

74 - LE BASTARD DE THORIGNY

75 - L. DE LA CHAMPAGNE

76 - C. DE BRUILLY

77 - DU MOULIN

78 - L. GOUHIER

79 - R. DE REGNIER

80 - R. FLAMBART

81 - R. DE BAILLEUL

82 - P. D'AULCEYS

83 - L. GUERIN

84 - G. DE LA BOURGENOBLES

85 - YVES PRIOUR DE VAGUE DE MER

86 - R. DE LA MARRE

87 - E. FLAMBART

88 - B. DU MONS

89 - DE CRUSLE

90 - LE BASTARD DE COMBRE

91 - P. ALLART

92 - R. DU HOMME

93 - E. DE ST GERMAIN

94 - L. DE CHARPENTIER

95 - L. DE PONTFOUL

96 - G. DE SEMILLY

97 - L. DE SEMILLY

98 - B. DE LAMOTTE VIGOR

99 - L. BRUN.

- « L'Arbre de Vie, rien que cela. Kabbalistique complet ! » conclut Féeric comme à son habitude, ayant cru tout dire, et n'ayant rien dit. Mais tel était son destin, toujours petit parmi les grands.

Laissons les Trolls à leurs légendes pittoresques, et essayons de voir plus clair.

 

                                                   

 

La guématrie de 100 correspond à la lettre hébraïque Qof ק, la voie de la sainteté (b).

Pourtant, cette unique plaque de marbre ne comprend que 99 noms, dont celui du Roi.
NB : 99 = 9 / 18 (l’humanité, l’universel avec Dieu, la Vie ).

Et sur 119 Chevaliers, 21 manquent, et n'ont pas fait l'objet d'une plaque supplémentaire. Plusieurs listes circulent, mais dans la Noblesse, on ne transige pas avec l'honneur. C'est un choix volontaire. Pourquoi ? On dirait que le compte s’arrête devant la mathématique supérieure.

Cette énigme a un côté secret de famille.

L'histoire est connue, mais pas trop. On ne l'ébruite pas, et on la murmure. Elle n'est pas gênante, mais importante, et d'un enjeu indicible.

Elle ne doit pas disparaître, comme en témoigne le cadre des Blasons des Défenseurs, accroché à l'une des salles de la Mairie, au-dessus de la poterne d'entrée.

La question est posée secrètement au fil des siècles dans l'une des principales destinations touristiques de France et du monde. Le MSM Code...

 

                                     

 

Raisonnons d'abord à partir de la question de l'Ange, qui la pose en titre : Mi - Kha- El : Qui est comme Dieu ? Qui es-tu face à Dieu ? Ou même, comment est Dieu en toi ?

Si l'on écoute les guides dans l'abbatiale, les nombres sont au coeur du Mont. Cherchons la réponse =

-        les 4 Eléments. Actuellement, le Mont a bien été rendu à la Mer (4),

-        la Dualité Ange-Lucifer ou Dragon, l'équilibre des forces (2),

-        la Force de Dieu, 11, confirmée dans l'inclusion 119 (11),

-        100 = 10 : les 10 Principes (10),

-        10 = 1 : l'Unité (1),

-        Total : 4 + 2 + 11 + 10 1 = 28.

28, le Nombre cosmique de l'Ame humaine, le Secret du Mont-Saint-Michel !

 

                                      

 

La Kabbale (d) parachève l'interprétation ouverte de cet incroyable rébus :

-        la Guématrie de 28 est Haya, la Vie, Hahayah, le Vivant...

-        et renvoie à la puissance du Cohen Gadol (le Grand Prêtre du Temple de Jérusalem), dans l'expression du Nom caché, associé aussi à Sar Mikhaël (e),

-        et aussi au rythme lunaire et féminin,

-        aux 10 Séphiroth dans les 4 mondes (Emanation, Création, Formation, Action), cachés dans les 4 Eléments naturels,

-        pour devenir 28 Séphiroth déployés, par la plénitude du divin Tétragramme YHVH, porteurs de la Main de Dieu ;

-        soit un Zodiaque accompli symbolisant la structure de l'univers, avec force et harmonie dans l'unité cosmique.

                                                                         

 

Le Nom caché de Dieu, Shem Ha-Meforash, est basé sur une concordance Teli, Lev, Galgal - Dragon, Coeur et Cycle. Ce Dragon Céleste-là est réputé être au point d'intersection des cycles solaire et lunaire.

Soit l'Esprit (Lev - Coeur) des 32 Sources de Sagesse (10 Paroles + 10 Séphiroth + 22 Lettres - 22 Sentiers), manifesté dans l'Espace (Téli - Dragon Céleste) - Temps (Galgal - Cycle) (f)

Et si cela s'appliquait à ce Lucifer (Porteur de Lumière indompté) rejeté par Saint Michel, au Mont Dol proche, où il aurait laissé son empreinte sur un rocher ?

La dialectique ombre - lumière coexiste au coeur même du couple Dragon Céleste - Lucifer. Mais là, déjà, l'enjeu de la bataille des Anges échappe au grand nombre.

Cela nous ouvre des perspectives nouvelles et fulgurantes sur le mystère permanent de ce Haut Lieu.

Ce n'est pas Jésus qui domine le MSM, mais Saint Michel, comme au Sacré-Coeur de Montmartre, d'ailleurs. Lui est l'Incarnation du Fils de Dieu, mais L'Ange représente la puissance de notre inconscient en microcosme relié au macrocosme.

Et le Nom caché de Dieu est l'addition des Noms de 72 Anges. Ce sont eux qui influencent nos vies, en lumières et ombres, tantôt à notre service et tantôt nos adversaires.

 

                    (photo Wikipédia)                (photo Wikipédia) de l'énergie

 

Mikhaël est hiérarchiquement Archange, Chef des Milices célestes, mais de fait, porte-parole de Métatron, le Premier Ange, celui de la Face, dont la valeur guématrique (26) est la même que Adonaï (Dieu d'israël). (g)

Dieu étant un  principe inaccessible, la tradition ésotérique énochienne estime que c'est l'Ange qui transmettait la Torah à Moïse, etc. Et aussi, chaque fois qu'il est fait mention de Métatron dans la Tradition, c'est une allusion à la Shekhinah, la Présence divine...

Et la Merkabah, le Char Céleste, cher à Ezéchiel, règne aussi dans ces hautes sphères fugéennes. La grande Boucle Céleste.

Lucifer, l'Ange porteur de lumière, était de fait le dieu initial du Mont, adoré par les Celtes sous le nom de Bélénos dans un culte solaire. D'où, peut-être, cette cosmogonie Lune-Soleil déjà évoquée dans le Dragon Céleste.

Dans la croyance religieuse, il refusa l'autorité de Dieu, et tomba, en devenant l'Ange de la Chute, créature démoniaque. Le couple Mikhaël-Démon (Dragon) est celui de la dualité âme spirituelle - âme animale, à la recherche de l'équilibre dans l'incarnation. Le premier le maîtrise, mais ne le tue pas, sinon ce serait la mort de l'énergie.

Le grandiose décor naturellement conflictuel de la Baie est le théâtre de l'incroyable mise en scène du Mont-Saint-Michel, dont le nombre 4 / 13 est tout un programme :

 

                                                                                            

- la construction ou la dette d'amour,
- la transformation, voire la transmutation,
- l'accès au sens caché, la kabbale, la psychologie des profondeurs.

Que d'efforts incessants pour représenter la contradiction humaine de Dieu en nous, la grande question posée par Mikhaël, en vue de sa réponse, l'équilibre des forces, vers la paix intérieure et extérieure !

Saint Aubert, bravo ; merci pour le Code.

Ton Ange a un avenir ETERNEL.

 

© Eric LE NOUVEL

 

(a) in Encyclopédie de la mystique juive - La mystique du Talmud / Armand ABECASSIS - Berg International

(b) in Voie des Lettres, Voie de Sagesse de Roland BERMANN, Dervy

(c) Dom Jean HUYNES, Bénédictin et Historien  (1823 - 1914)

(d) in Kabbale extatique et Tsérouf par G. LAHY (VIRYA)

(e) in Le Livre Hébreu d'Hénoch (Verdier) : «  au sujet de Michaël: il est le seul ange qui a connaissance du Nom secret de Dieu, ce qui implique la connaissance du mystère de la Création. »

(f) in Le Bahir, Le Livre de la Clarté (Verdier)

(g) « le double sanctuaire superposé du Mont-Saint-Michel est lui aussi orienté selon la direction privilégiée de 26 degrés, mais dans l'autre sens, ce qui fait que l'axe de l'abbatiale regarde le soleil se lever les 8 mai et 6 août, et se coucher, dans la direction du Mont Dol, les 2 février et 11 novembre... » selon Jean PHAURE in Introduction à la géographie sacrée de Paris Barque d'Isis (Ed. Borrégo)

 
VIDEO

The Magical Mont-Saint-Michel: an Island once more at high tide - Normandy Tourism

 

PS : ce n’est pas tout. Arrive à point nommé :

416POBehHL. SX350 BO1204203200

 

Re : Pierres sacrées du Mont-Saint-Michel de Christophe de CENE (Ed. BoD) :

« Au néolithique, le Mont-Saint-Michel et ses jumeaux, Tombelaine et Mont Dol, constituent la base d’un site mégalithique important, à partir duquel s’organisent menhirs et dolmens selon une disposition bien particulière. Une géométrie d’une stupéfiante précision et des lignes parfaitement ordonnées permettent de suivre la marche du soleil au cours des saisons."

Il y est question d'une géographie mégalithique sacrée avec divers alignements :

- Mont Tombe (MSM) - Tombelaine - Mont Dol.
- Equidistances de 20300 m entre le MSM, le Mont Dol et le menhir de Saint-Samson-sur-Rance, etc.

Le plus important est de savoir qu'à différentes époques les hommes sont revenus adorer et prier aux mêmes lieux. Une loi du Continuum à méditer.

Merci, Christophe, d'oeuvrer à une telle transmission.

 

 

Web Analytics