L'ILOT SAINT-MICHEL DANS LA BAIE D'ERQUY

FaceBook  Twitter  Mail

    

 

Qui n'a pas été saisi par la beauté sauvage d'ERQUY (22430) avec ses différentes plages : Caroual, Lortuais, Portuais, Guen...., en plus d'être la capitale bretonne de la Coquille Saint-Jacques ?

 

Après cette dernière plage se trouve La Fosse Eyrand, proche du hameau des Hôpitaux, où les Chevaliers du Saint Sépulcre, toujours eux, avaient établi une léproserie au Moyen Age.

 

La côte continue, et après une belle anse, la privilégiée, Sables-d'or-les-Pins.

 

 

Au large se trouve l'îlot Saint-Michel avec la petite chapelle qui lui est dédiée, construite en 1881, accessible uniquement à marée basse.

Nous sommes loin de la construction métaphysique exceptionnelle du Mont du même nom.

 

Et pourtant, Féeric y trouverait bien une étincelle à rassembler.

Car ERQUY : R - Q : Reisch - Qof : ר ק  : le principe de sainteté ? Mais dans l’énergie du changement de son nombre, le 5.

 

   

 

Comme le chas d'une aiguille, la porte étroite de la sainteté n'est pas facilement accessible, ou temporairement, par passages, dans le flux et le reflux de la vie.

 

A l'image de l'îlot Saint-Michel à marée basse, dans un décor somptueux et naturel, le défi du cri des mouettes, contrepoint à la lancinante question du grand large :

Ici, qui est comme Dieu (Mi Kha El) ?

© Eric LE NOUVEL

 

VIDEO

ERQUY - Vues d'hélico

Web Analytics