FaceBook  Twitter  Mail

EDITORIAL N°7 - OCTOBRE 2017

LA GESTE DU ROI ARTHUR, ENCORE ET TOUJOURS ?

 Arthur

Alors, le dernier film de Guy RITCHIE, Le Roi Arthur : la Légende d’Excalibur, devait casser les chiffres du Box Office cette année ?

Le résultat est sans appel : 140 millions $ de recettes face à un budget de 175 M $ (chiffres juillet 2017). Un flop parmi d’autres qui plombent régulièrement les résultats des majors américains dans leur surenchère effrénée dans le Blockbuster.

Lire la suite

FaceBook  Twitter  Mail

EDITORIAL N°6 - OCTOBRE 2016

LES AVATARS DE L’ART FANTASTIQUE CONTEMPORAIN

chimeria 2016.1469466.142

Chaque époque contient son propre paradoxe. Au 3° Millénaire la science-fiction devient progressivement réalité, et l’homme accélère son destin démiurgique.

L’art en est à sa énième mutation avec le numérique, mais par contre sa face fantastique ne progresse plus, se maintient au mieux, alors que l’on aurait pu s’attendre à une explosion.

Lire la suite

FaceBook  Twitter  Mail

EDITORIAL N°5 -DECEMBRE 2015

CELTINLOR

Féerie s'installe plus que jamais dans les régions de France et en profondeur. On a fini de surfer sur la vague des seuls Marchés Médiévaux : ils sont devenus aussi souvent féeriques, fantastiques et même Pagans, quand il y a la manifestation conjointe d'un festival celtique.

Haut les coeurs avec la musique du Peuple de l’Alliance ( Brit ) - Vox Populi, Vox Dei !

Comme par exemple le Festival CELTINLOR 2015 autour de Nancy : 50 Groupes, 50 Artistes, du 24/9/15 au 4/10/15.

Brocéliande, notre célèbre Forêt Légendaire, qui appartient à tout le monde et à personne, est plus que jamais le lien entre la Féerie et la Celtitude. A nous la Celt’attitude !

Lire la suite

FaceBook  Twitter  Mail

EDITORIAL N° 4 -NOVEMBRE 2014

1. Re : Le Code d'Esther

 

Pour une fois, nous donnons priorité à laRoute du Code, et notamment au Code d'Esther de Bernard BENYAMIN et de Yohan PEREZ, publié (Ed. First) cette année.

Résumé

16 octobre 1946. À l’issue du procès de Nuremberg, le dignitaire nazi Julius Streicher monte à l’échafaud. Avant d’être pendu, il lance : « Ce sont les Juifs qui vont être contents ! C’est Pourim 1946 ! » Stupeur dans le monde. Qu’a-t-il voulu dire ? Il est établi que Streicher fait référence à une fête juive qui commémore les événements relatés dans un texte biblique vieux de deux mille ans : le « Livre d’Esther ». Mais sa déclaration n’en demeure pas moins énigmatique.

Lire la suite

  • 1
  • 2